Les projets

Méli-Mélo de Patates

Semis de pomme de terre: comestible ou non?
 

Ceci est un extrait du texte complet qui se trouve sur mon blogue Parcelles d’Essai. Pour lire le texte en entier sur la pomme de terre: toxicité, diversité, enregistrement de variétés et plus: Blogue Page pomme de terre


"Vous avez probablement déjà entendu parler de la toxicité des patates vertes!


Toutes les pommes de terre sont réputées contenir des niveaux variables de glycoalcaloïdes (GA). Ceux-ci sont la chaconine et la solanine, composés amers et toxiques (selon la dose) et sont présents surtout dans les pommes de terre vertes et dans le feuillage (1). Les tubercules possèdent une saveur amère lorsque les taux dépassent les 14 mg/100g de matière (du tubercule frais). (1)

Les variétés et semis utilisés à la ferme pour produire des semences proviennent toutes de variétés parentes apparemment comestibles, et malgré le fait que nous goûtons et consommons nos tubercules issus de semis régulièrement et que nous ne sommes pas encore tombés sur un tubercule amer, nous ne pouvons PAS affirmer qu’il est sécuritaire de le faire puisque chaque semis donnera un plant unique côté caractéristiques. Et puis paraît-il que certaines personnes sont plus tolérantes aux GA… ( Ou bien nous sommes des mutants capables de métaboliser ou digérer les pommes de terre toxiques, qui sait… Oui d’accord, c’est de mauvais goût, mais je ne pouvais pas m’empêcher pour celle-ci!) Bon, vous comprenez tout de même, au Canada, toute nouvelle variété ou plutôt cultivar (puisque les pommes de terre commerciales sont des clones d’un seul semis ayant la même génétique) issu de semis n’est pas considéré comestible tant qu’il n’a pas passé les tests et été approuvé."



 

plant et tubercules pomme de terre

Référence (1)

(1) Uluwaduge, Deepthi. (2018). Glycoalkaloids, bitter tasting toxicants in potatoes: A review. International Journal of Food Science. 3. 6.
URL: https://www.researchgate.net/publication/327287132_Glycoalkaloids_bitter_tasting_toxicants_in_potatoes_A_review


 

semis pomme de terre_potato seedlings

À essayer!


Extraction de la fécule

Vous avez beaucoup de pelures, des pommes de terre verdies, abîmées, non comestibles et l’idée de les jeter ne vous enchante pas? Il se trouve d’autres options encore que le tas de compost! L’une d’elles est de les transformer en fécule pour fabriquer de la colle maison. Il y a différentes manières d’extraire la fécule, soit en râpant ou en les broyant au robot culinaire (ici, je les ai broyées).

 

Étapes (photos ci-dessous)
Broyage des morceaux avec de l’eau
Décantation: laisser le temps à la fécule de se déposer au fond, vider le liquide
Ajouter de l’eau et mélanger
Décanter
Répéter ce cycle jusqu’à ce que le liquide soit clair
Décanter
Recueillir la fécule humide et l’étaler sur un tissu
Laisser sécher (cette étape est facultative et permet de conserver la fécule plus longtemps)

 

dessin légumes
Mélange suivant le broyage
Mélange suivant le broyage
press to zoom
Premier dépôt
Premier dépôt
press to zoom
Après premier rinçage
Après premier rinçage
press to zoom
Deuxième dépôt
Deuxième dépôt
press to zoom
Après 2e rinçage et agitation
Après 2e rinçage et agitation
press to zoom
Fécule propre et déposée au fond
Fécule propre et déposée au fond
press to zoom
Le dépôt de fécule vient d’être recueilli
Le dépôt de fécule vient d’être recueilli
press to zoom
Après quelques minutes, le tissu a absorbé un peu d’eau
Après quelques minutes, le tissu a absorbé un peu d’eau
press to zoom
Séchage toute la nuit - voici de la fécule!
Séchage toute la nuit - voici de la fécule!
press to zoom
logo_croiseedescultures_p.png